AccueilLes opportunités économiques

Les opportunités économiques

Des emplois réservés aux Fossatussiens pendant les travaux

La mise en œuvre du projet de rénovation urbaine de Fosses engage la Ville, France habitation et l’EPA Plaine de France à s’inscrire dans un dispositif d’insertion par l’usage d’une clause dite d’insertion sociale et professionnelle inscrite dans les marchés de travaux et de services de l’ORU.

Les entreprises choisies devront réserver une partie du volume horaire des travaux et/ou prestations à une population, prioritairement locale, rencontrant des difficultés d’accès à l’emploi et répondant aux critères des publics en insertion (demandeur d’emploi longue durée, jeune de faible niveau de qualification, travailleur handicapé…).

Localement, l’organisation du suivi du dispositif, a été acté notamment dans un document cadre intitulé « Plan Local d’Application de la Charte Insertion » (PLACI) signé en septembre 2009 par le maire et le sous préfet de Sarcelles M. Henri d'Abzac (voir photo ci-dessous). Il s’articule entre la Ville, la Maison de l’Emploi Est Val d’Oise (M2E95) qui est chargée de suivre les publics et d’entretenir des relations avec les entreprises et un ensemble d’acteurs mobilisables localement.
Ce dispositif doit pouvoir bénéficier prioritairement à une population habitant sur le quartier centre ville. Néanmoins, la recherche de candidats peut s’étendre à l’ensemble de la ville, voire à d’autres quartiers classés « zone urbaine sensible ».
Ainsi, le chantier de la réhabilitation des 71 logements avenue de la Haute Grève a donné lieu en 2010 à un peu plus de 1 000 heures de travail par 7 personnes en parcours d’insertion.

Photographie de la signature du PLACI en septembre 2009 à Fosses 

L’implication de Pôle Emploi, la Maison de l’emploi de l’Est du Val d’Oise, la Mission locale, le Conseil général, IMAJ’, l’AFPA ou le Greta notamment permet de réactiver un partenariat large autour des questions d’emploi sur le territoire en créant une dynamique allant au-delà de l’application stricte des clauses sur les marchés de travaux du centre ville.

A terme, un centre ville commerçant et dynamique 

Le centre commercial du Plateau dispose actuellement d’une surface de 1624 m2 répartie dans 14 cellules. Ces cellules seront démolies et les commerçants qui le souhaiteront, pourront s’installer dans des locaux neufs en rez-de-chaussée des nouveaux bâtiments, avant que leur local actuel soit détruit.
Le nouveau centre commercial d’une surface d’environ 2500 m2 appartiendra et sera géré par un investisseur unique non encore désigné. Ce montage opérationnel voulu par la ville permettra de bénéficier de l’expertise d’un professionnel dans le but d’assurer la pérennité et l’attractivité du centre commercial et de créer ainsi une véritable polarité commerciale de centralité.