AccueilPartagerLe concours d'affiches de la ville

Fosses à l’affiche

Fosses entretient depuis le début du 21e siècle une relation soutenue avec le monde de la création graphique. De grands affichistes ont ainsi été invités à mettre leur talent à l’œuvre, en travaillant sur la devise de "Fosses, la ville à la campagne". Plus récemment, les Fossatussiens ont été invités à en proposer leur vision. Editée à 500 exemplaires au format 40x60, l’affiche de l’année est aussi reproduite sur la carte de vœux de la municipalité et sur la couverture du Fosses Mag de janvier. Rétrospective en 10 tableaux.

Des affiches d'artistes fossatussiens

En 2010, le concours est réservé aux enfants et aux jeunes de 6 à 17 ans et le thème est « Fosses ma ville ». Face à 20 projets, le papillon urbain d’Elsa Dieudonat 12 ans, survolant un champ de fleurissants fait l’unanimité. Sa création fraîche et dynamique, renouvelle la vision de « Fosses la ville à la campagne ».

Affiche 2011 pour Fosses d'Elsa Dieudonat

En 2009, Guy Roland un ancien élu de 60 ans, gagne la deuxième édition du concours avec son évocation de « Fosses, la ville à la campagne ». Son œuvre allie l’histoire de Fosses et ses richesse archéologiques (poterie) à une représentation géographique de la vallée de l’Ysieux présente en fond, le tout soutenu par un arbre comportant de nombreuses fenêtres, évocation d’un habitat dans la nature.

Affiche 2010 pour Fosses de Guy Roland

Fin 2008, la nouvelle municipalité ouvre aux Fossatussiens de plus de 15 ans un concours pour la nouvelle affiche. C'est leur tour de proposer leur vision de « Fosses, la ville à la campagne ». Un retraité de Fosses, Alain Tochon, remporte le concours dont le jury est composé de trois élus, trois Fossatussiens et trois professionnels de la communication graphique.

Affiche 2009 pour Fosses d'Alain Tochon

Des affichistes de renom

Pour entamer l’année 2007, Fosses confie sa devise à Nelly Charbonneaux, une illustratrice formée par Raymond Savignac. Elle reprend les éléments arbre, maison et oiseaux dans un agencement plein de vie.

Affiche 2007 pour Fosses de Nelly Charbonneaux

 

Alain Le Quernec, affichiste breton passé par la Pologne, s’attaque au thème pour le renouveler en 2006. Armé de son appareil photo et de sa souris, il réunit des dizaines de pavillons fossatussiens dans un cœur. Pari réussi !

Affiche 2009 pour Fosses d'Alain Le Quernec

Pour 2005, l’affichiste illustrateur Jean-Pierre Desclozeaux imagine un musicien dont l’instrument est à la fois flûte, arbre et immeuble peuplé d’oiseaux, avec un humour bon enfant qui caractérise l’univers de l’artiste.

Affiche 2005 pour Fosses de Jean-Pierre Desclozeaux

Pour l’année 2004, le grand artiste valdoisien André François propose une famille, mi-humain, mi-oiseaux, dans un arbre- maison. Cette affiche obtient le Grand pris du Jury au Festival des œuvres graphiques d’Atlanta aux Etats-Unis en 2004.

Affiche 2004 pour Fosses d'André François


Michel Quarez
livre pour les vœux 2003 une œuvre graphique très particulière. Elle met en vie les lettres de Fosses, sur un tapis vert fluo. Un type de coloris que l’artiste affectionne particulièrement.

Affiche 2003 pour Fosses de Michel Quarez


Raymond Savignac
ouvre le bal pour l’année 2002 en réalisant une œuvre symbolique et comme toujours efficace : une poignée de main entre un homme de la ville et un arbre.
Cette affiche est l’une de ses dernières créations artistiques de l'artiste décédé peu de temps après.

Affiche 2002 pour Fosses de Raymond Savignac